En vrac et en mesure

Volontiers satirique lorsqu’il s’agit de dénoncer les pitreries et faux-semblants de la politique locale, Quart de Brie sait changer de ton lorsqu’il le faut. Léger, ou grave, inspiré par des alternatives : on cherche à retrouver du sens, par des initiatives et des actions concrètes qui font réfléchir. C’est dans ce dernier registre que nous avons souhaité en savoir plus sur « La Mesure » magasin de vente « en vrac » qui a ouvert récemment dans le centre de Melun. Rencontre avec Yan Desoubeaux, qui l’a lancé avec son épouse.

Propos recueillis par Rachel Charpentier et Christine Zerrouk

Pour lire cette interview, achetez nous

Dé-Plastiquons

Parlons plastique, cette matière artificielle qui envahit notre vie quotidienne. Le plastique est partout présent, à tel point qu’on finirait presque par se demander comment faire pour survivre sans lui. Les chiffres sont accablants. Plus de 250 millions de tonnes de plastique sont fabriquées chaque année à partir du pétrole. Depuis 1950, 8,3 milliards de tonnes ont été produites et seuls 9% de ces plastiques ont été recyclés. Le reste pollue notre environnement. Les bouteilles d’eau, les emballages à usage unique et les produits sur-emballés continuent de (…)

Par Rachel Charpentier

Pour lire la suite de cet article, achetez-nous

Les « bons gestionnaires » n’aiment pas la nature !

L’anxiété causée par la peu de la nature est-elle la raison qui amène les élu•e•s de la ville de Melun et de l’agglomération Melun-Val de Seine à prendre des décision visant à faire disparaitre des espaces verts, espaces de nature ou espaces agricoles ? Ne serait-ce que sur la ville de Melun, ce sont 9,38 ha d’espaces boisés, de friches et d’espaces verts qui ont été livrés au bétonnage, soit 10,10% de la surface (non artificialisée) de la commune. C’est énorme en si peu de temps et cela ne va pas s’améliorer avec la réalisation de nouvelles routes et la construction d’immeubles sur l’ancien site de l’hôpital.

Cette peur de la nature avait été (…)

Claude Bourquard

Pour lire la suite de cet article, achetez nous

Dans les prairies nos vaches, à Melun notre oie de Bernache !

En vous promenant en bord de Seine, vous m’avez sûrement croisée. J’ai la tête noire, je suis très sociable et je ne me déplace jamais seule. Je suis… je suis… l’oie de Bernache du Canada ! Je suis originaire d’Amérique du nord, comme mon nom l’indique. Pour le plaisir des amoureux de la nature, je me suis définitivement installée en Europe, après avoir été (…)

Par Rachel Charpentier

Pour lire la suite de cet article, achetez-nous