Dé-Plastiquons

Parlons plastique, cette matière artificielle qui envahit notre vie quotidienne. Le plastique est partout présent, à tel point qu’on finirait presque par se demander comment faire pour survivre sans lui. Les chiffres sont accablants. Plus de 250 millions de tonnes de plastique sont fabriquées chaque année à partir du pétrole. Depuis 1950, 8,3 milliards de tonnes ont été produites et seuls 9% de ces plastiques ont été recyclés. Le reste pollue notre environnement. Les bouteilles d’eau, les emballages à usage unique et les produits sur-emballés continuent de (…)

Par Rachel Charpentier

Pour lire la suite de cet article, achetez-nous

Incinérateur de Vaux-Le-Pénil : Quand nos ordures nous tuent

Quart de Brie #2


La pollution engendrée par les rejets toxiques de l’ancien incinérateur de Vaux-Le-Pénil ? Ça s’est passé juste à côté de chez vous. Et c’est d’autant plus problématique que pendant longtemps ça ne s’est pas vu. C’était là, dilué dans la terre et tout ce qui y pousse : c’était dans les oeufs, la viande, les légumes qu’elles et ils mangeaient. Des gens sont morts, d’autres sont malades. Jusqu’à ce que l’alerte soit donnée et les combats menés. Dans cet entretien, Pascal Coffinet, ancienne maire de Maincy, sur la ligne de front depuis 18 ans, revient pour Quart de Brie sur ce scandale sanitaire et nous en explique les enjeux.

Propos recueillis par Bénédicte Monville

Pour lire l’interview de Mme Pascale Coffinet, achetez-nous

Pour aller plus loin

En 1965, l’usine d’incinération de Vaux-Le-Pénil est mise en service. En 1974, elle est autorisée à étendre ses capacités. L’exploitation de cette nouvelle Unité d’incinération d’ordures ménagère (UIOM) est accordée sous le régime de l’autorisation au SIGUAM de l’agglomération de Melun (…)

BM

Pour lire la suite, achetez-nous

Boire de l’eau propre : un défi pour notre avenir

Quart de Brie N°1

L’eau est indispensable à la vie. Or, nous savons que le dérèglement climatique et les pollutions transforment progressivement cette ressource abondante dans notre région en ressource rare.

Interview croisée de Laurence Durance, directrice d’Aquibrie, association qui veille sur la qualité de la nappe de champigny, et Anne Reynaud, hydrogéo-logue.
(…)

bleu: nappe du champigny
vert: territoire de compétences d’AQUI’Brie

Propos recueillis par Bénédicte Monville

Pour lire cet entretien, achetez nous